Une de mes copines m’a confié qu’elle a été violée, elle est mal, qu’est-ce que je peux faire pour l’aider ?

Ta copine a de la chance d’avoir quelqu’un qui entend son mal-être et qui veut l’aider !

En tant qu’ami-e, lui assurer que tu seras là pour elle, pour l’écouter, pour la soutenir si elle veut en parler à d’autres personnes, pour la défendre si quelqu’un remet en cause sa souffrance, c’est déjà un grand réconfort pour elle. Après ce viol, il est possible qu’elle se sente coupable, qu’elle ait perdu confiance en elle, qu’elle craigne de recroiser son agresseur (notamment si c’est quelqu’un de son entourage, comme c’est très souvent le cas). Savoir que tu seras là pour l’aider à se protéger, ça peut vraiment faire la différence.

Mais attention à ne pas te mettre en difficulté toi-même : ce qu’a vécu ton amie est très dur, voire traumatisant, et son récit peut être très difficile à entendre et créer aussi chez toi un grand malaise. Si ta copine a besoin de parler plus en détail de ce qui lui ait arrivé, conseille-lui de se tourner vers une association qui accompagne les femmes victimes de violences. Si vous n’en connaissez pas près de chez vous, vous pouvez appeler le 3919, c’est un numéro national gratuit où des professionnels écoutent et orientent les femmes (plus d’infos ici ).

Like
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIN
Partager
Leave a reply