VIOLENCES

VIOLENCES DANS LE COUPLE

Les coups, bleus et bosses ne sont malheureusement que la partie immergée de l’iceberg. Insultes, humiliations, privations, contrôle abusif (argent, sorties, contacts) font aussi parties des violences dans le couple.

Souvent la violence dans le couple s’installe progressivement : les tensions s’accumulent jusqu’à une crise de violence (insultes ou/et coups). Le ou la partenaire fera ensuite ses excuses et tentera de se faire pardonner par tous les moyens, jusqu’à ce que de nouvelles tensions s’installent, et que l’histoire se répète.

 

C’est très difficile de regarder ton propre couple en te demandant si tu vis une situation de violences anormales. Il est possible que l’amour soit encore très fort, ou que tu tu dises que c’est le contexte, le stress, ou que tu es responsable de la situation. Mais la seule personne responsable de la violence, c’est celle qui est violente.

 

Pour faire la différence entre une grosse engueulade et une situation vraiment violente, quelques indicateurs existent : est-ce que ça arrive de manière régulière ? Est-ce que tu as la sensation qu’il n’y pas beaucoup d’égalité dans ton couple, que ton ou ta partenaire a plus souvent le dernier mot que toi ?

 

Si tu ne te sens pas à l’aise ou en sécurité avec ton ou ta partenaire, si tu as peur, écoute ton intuition ! Si tu peux, parles-en avec une personne de confiance, ou qui peut te soutenir !

Si tu es en situation de danger immédiat, un seul réflexe, le 17.

En cas de viol ou d’agression, il est important de libérer ta parole, pour te déculpabiliser, te sentir mieux. Si ton entourage ne peut pas t’écouter, tu peux aller vers une des antennes du Planning Familial ou dans un Centre de Planification. Des conseillères peuvent t’aider, gratuitement.

Il y a aussi une ligne téléphonique anonyme et gratuite : au 3919, aux horaires d’ouverture (lundi-vendredi 9h-22h et les week-ends/jours fériés 9h-18h), tu pourras parler à des conseillers.