VIOLENCES

CYBERVIOLENCES

On utilise souvent des mots anglais pour parler de cyberharcèlement et de cybersexisme : revenge porn, slut shaming, dickpic imposée…
En fait, f
aire circuler sur Facebook, Snapchat, etc., des rumeurs, des insultes, ou même des photos, visant à faire du mal à une personne peut avoir des conséquences dramatiques pour les personnes qui en sont victimes : anxiété, baisse de l’estime de soi, dépression, et même tentative de suicide.

Ton mec ou ta meuf te demande de lui envoyer une photo intime de toi ? Réfléchis-y bien à deux fois : tu as le droit d’accepter, mais rien ne peut te garantir à 100% que cette photo ne sera pas diffusée un jour contre ton gré, surtout si votre histoire finit mal. Alors, si tu veux quand même le faire, deux conseils : prends une photo qui ne permet pas de t’identifier, où on ne voit ni ton visage, ni des éléments qui le permettraient, comme un tatouage par exemple, et, ensuite, pense à effacer la photo de ton téléphone, pour ne pas que quelqu’un d’autre que toi ne tombe dessus !

 

T’es au courant ?
Tu voudrais envoyer une photo de toi à caractère sexuelle à ton copain ou ta copine ? Demande-lui la permission, avant… Sinon, tu l’exposes à une image à caractère sexuel sans son consentement, et ça, selon l’article R.624-2 du Code Pénal, c’est puni par la loi !

 

T’es au courant ?
Tu as posté une photo de toi sur un réseau social, et tu te fais harceler ou insulter dans les commentaires ? Garde bien en tête que ce n’est pas ta faute, tu n’es pas responsable de ça parce que tu as publié une photo. Ça, c’est légal. Harceler et insulter, ça ne l’est pas.

Ne reste pas seul avec ça ! Parles-en à des personnes de confiance, amis, parents, professeurs, infirmières scolaires… Si tu le peux, garde des preuves, fais des screenshots…

Il existe deux numéros anonymes et gratuits que tu peux appeler pour obtenir une écoute et de l’aide sur les démarches à entreprendre :       

 

  • Celui de Net-Enfance, pour les mineurs (lundi à vendredi, 9h à 19h) : 0800 200 000  
  • Si tu es mineur, tu peux aussi faire un signalement à Net-Enfance via ce formulaire
  • Tu peux aussi dialoguer en direct avec Net-Ecoute
  • Et/ou contacter le N° Vert « Non au harcèlement » (lundi à vendredi 9h à 20h et samedi 9h à 18h) au 3020